Hiroshima sans amour

En septembre 1995, l'Université de Mons organisait un colloque international réunissant historiens, scientifiques, politiques... pour discuter 50 ans plus tard, des véritables raisons qui avaient poussé les Etats-Unis à larger les bombes nucléaires  sur Hiroshima et Nagasaki.

Joseph Rotblat, le seul physicien qui avait quitté le projet Manhattan pour marquer son désaccord aves ses objectifs, se voyait d'ailleurs  attribuer le prix Nobel de la Paix quelques semaines après sa participation au colloque de Mons.

Les textes issus de ce colloque ont été réunis quelques mois plus tard dans la revue "Socialisme". Ce sont ces textes que nous présentons ici